Clémence Hérout

Photos et textes / Foton och texter

Nous sommes des passagers / Vi är resenärer

Si l’on voyage généralement pour découvrir l’autre, je suis allée en Laponie à la rencontre de la nature. Dernière contrée sauvage d’Europe, les paysages de cette région à cheval sur quatre pays ont été peu modifiés par l’humain, et pour cause : y vivre, c’est ressentir une douceur infinie, mais aussi sa fragilité face à la puissance de la nature. Dans un désert blanc situé littéralement au bout du monde, les éléments apparaissent hostiles au visiteur, qui perd ses repères. Couleurs tirant au monochrome, grandes étendues silencieuses et froid extrême dressent un paysage graphique où chaque prise de vue est une expérience spirituelle autant qu’une épreuve.

While people usually travel to discover new cultures, I went to Lapland to experience nature. In the last wilderness of Europe which straddles 4 countries, the landscapes never were transformed by the human hand, and for a good reason: living here makes us feel how fragile we are compared to nature’s power, but reveals also an extreme quietness. In this white desert literally located at the end of the world, the natural elements seem hostile to the visitors who loses their bearings. The colors fading to grey, the great silent expanses and the extreme coldness create a graphic landscape where each photography is both a spiritual experience and a struggle.

Next Post

Previous Post

© 2018 Clémence Hérout

Theme by Anders Norén